Socioecopofi

CAC 40 et s'il était trompeur voire FAUX ?

Du respect du droit à l'information juridiquement opérationnelle mis à jour au
10 04 15

NOUVEAU

ET LE 17 JANVIER 2017, LA CONFIRMATION DE MES PROPOS JURIDIQUES

 Nouveau : 21 06 16 Dernière décision juridique "Lecoq Vallon"

11 04 16 Décision juridique "Lecoq Vallon"

Christian PIRE ?

 

ARTICLE EDIFIANT SITE ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES ET SITE "LACADEMIE.INFO" qui regroupe des instances telles l’AMF, la CIP, la CNCEF, la Cour d’appel de Paris, l’Ordre des avocats etc…

ECRITS

Nouveaux paradigmes d'analyse économique
14 août 2012

Et si certains ratios boursiers (PER, VAR, Price to Book) étaient faux ?
13 août 2012

Raisonner en flux comptables ou en dynamique financière ?
8 décembre 2010

 

QUESTIONS AUX CALÉDONIENS
Ecrit et publié le 20 août 2009

Chers lecteurs,

J’ai décidé de mettre momentanément fin à mes écrits pour cause de vacances.
Je dois vous avouer que je suis décontenancé par la violence des propos tenus sur le net, ainsi que par les insultes qui s’échangent dans les réponses.

Jamais, je n’ai connu autant d’écrits violents.
Qu’a-t-il bien pu se passer ces dernières années pour que la Nouvelle Calédonie en arrive à cette situation ?
On se croirait en Europe continentale.

Que se passerait-il si cette violence n’était plus canalisée ?

Je ne suis pas Français.
Je n’ai ni la culture ni les mêmes rapports à la vie qu’un Français.

Je ne suis pas Calédonien.
Je n’ai ni la culture ni les mêmes rapports à la vie qu’un Calédonien.

A quelques années près, j’ai la même expérience Humaine de ces deux pays.

J’ai la chance d’habiter à Annecy en Haute-Savoie.
J’ai la chance de connaître la Nouvelle-Calédonie.
Il n’en reste pas moins que, même si je suis Européen car j’ai aussi la chance d’être Belge, culturellement je suis un étranger en France et en Nouvelle Calédonie.

C’est au titre d’étranger que je vous propose de réfléchir aux interrogations que je me pose.

Je suis conscient que chacun aura ses réponses.
L’essentiel n’est-il pas dans le chemin de réflexion plutôt que dans ses certitudes d’un jour que l’on appelle « réponse » ?

Je vous souhaite une bonne aventure sur le chemin de la réflexion Humaine. 
Souvenons-nous de la devise de Jean-Paul II « Un seul cœur, une seule âme ».

Amitiés

Christian Piré

PS : Je tiens à remercier Franck et Caledosphere.


QUESTIONS AUX CALÉDONIENS

QUESTIONS QUE SE POSE UN ETRANGER
Ecrit et publié le 20 août 2009


Avant hier, le passé de la Calédonie a vu le rapprochement de deux peuples. Hier, à ces deux peuples se sont rajoutés d’autres peuples. De cela est né une réalité Humaine et juridique.
Depuis quelques années, cette réalité Humaine se voit à nouveau obligée de s’adapter à des nouveaux arrivants.
Nouveaux arrivants en quête, pour certains, d’une reconnaissance et, pour d’autres, d’une identité.

La reconnaissance de l’Etre Humain et de son travail doit aller de soit. Mais l’identité ?

Si l’évidence est que chacun doit accepter l’autre, il en est une autre c’est que les nouveaux arrivants doivent accepter et respecter la culture de la terre (du pays) qui les accueille.
Sauf erreur de ma part, être de même nationalité n’a jamais impliqué être de même culture.

L’apport dans la culture de ces nouveaux arrivants ne se fera qu’avec le temps et leur descendance.

S’il est évident que l’Avenir tiendra compte de l’apport de toutes les cultures. Il est évident que si les nouveaux arrivants veulent à tout prix imposer leur culture et leur mode de vie cela risquera de s’apparenter à un viol culturel.
Lorsque je lis les échanges sur le net, je constate bien souvent que d’un côté on parle de culture et respect des coutumes et de l’autre d’élément moteur dans l’économie et la finance.

On ne peut ni couper les racines de la culture ni vouloir changer les réalités.
C’est la maturation du temps qui guidera l’évolution et l’Avenir.
C’est bien sur les bases de l’histoire que l’on crée l’Avenir.
Les nouveaux arrivants feront un jour partie de l’histoire et, à ce titre, de l’Avenir.

C’est avec le temps et dans l’Avenir que notre descendance s’apercevra que la racine historique a été renforcée par les nouveaux arrivants.
C’est à ce moment-là que la culture ancienne,  en reconnaissant les apports réalisés, avalisera le renforcement de l’évolution culturelle.

Vouloir imposer ce « renforcement », c’est « déformer » la racine. L’homme ne peut forcer le travail du temps.

On se renforce lorsqu’il y a acceptation.
On se détruit lorsqu’il y a opposition.

A chaque fois que l’on a voulu s’imposer face au travail du temps, le temps est revenu comme un boomerang. Au prix de combien de souffrances ?

Souvenez-vous de Vaclav Havel (texte  complet en fin de document) :
J'avais voulu faire avancer l'histoire de la même manière qu'un enfant tire sur une plante pour la faire pousser plus vite. On ne peut duper une plante, pas plus qu'on ne peut duper l'histoire. Mais on peut l'arroser patiemment tous les jours, avec compréhension, avec humilité certes, mais aussi avec amour. "

Tout ce qui existait hier n’était pas bien, tout ce que les nouveaux arrivants apportent n’est pas bien.
C’est en respectant le temps et la racine centrale de l’histoire de la Calédonie que les autres cultures pourront alimenter de leurs richesses l’Avenir de la Nouvelle-Calédonie.
Dans l’inverse, il n’y aura que des futurs porteurs de ressentiments qui aboutiront à des divisions et à des conflits. Peut-être même à une partition Nord/Sud.

Dans tous les cas, c’est la démographie qui l’emportera sur nous. L’Avenir sera fait de plusieurs futurs générationnels.
L’Avenir appartient non pas à notre génération mais à nos enfants, nos petits-enfants, nos arrières petits-enfants...

A nous de savoir ce que nous voulons léguer, la dispute, la discorde, les préjugés ..ou l’Avenir.

Ci-dessous deux textes qui pourront, je le pense, jalonner votre (notre) réflexion.

Amitiés

Christian Piré

Dans un discours prononcé à Oslo, le 28 août 1990, Vaclav Havel, alors président de la Tchécoslovaquie, explicite le parcours qui conduit à la haine collective. Quelques phrases, concises, précises, qui préfigurent beaucoup...

"Les peuples d’Europe occidentale (…) ont l’impression justifiée d’avoir subi un préjudice historique. Le sentiment hypertrophié d’avoir été lésé, caractéristique de la haine, y trouve donc logiquement un terrain favorable. Le système totalitaire, qui a régné pendant longtemps dans ces pays, avait tendance à tout uniformiser, à tout rendre identique et, de ce fait, pendant des décennies, il a réprimé toute expression d’autonomie ou, pourrait-on dire, tout « particularisme » des nations soumises. (…) Comment s’étonner donc que, au moment de leur libération, ces peuples aient perçu leurs différences respectives d’une manières aiguë ? Et comment ne pas s’étonner de cette différence, invisible durant des années, jamais vécue et jamais mentalement assimilée ? Débarrassés de notre uniforme et de nos masques, nous nous regardons pour la première fois mutuellement dans les yeux ; Et cette sorte de choc de notre « différence » qui se produit, peut favoriser l’apparition d’un rejet collectif, capable de se transformer, sans certaines conditions, en haine collective."

("L’Amour et la vérité doivent triompher de la haine et du mensonge", Vaclav Havel, éditions de l’Aube, 2007, p. 69).

Réception solennelle dans l'hémicycle du Sénat
de Son Excellence M. Vaclav HAVEL,
Président de la République tchèque

"  Il ne suffit pas -disiez-vous- d'imposer au monde ses propres paroles, il faut aussi le comprendre. Il ne faut pas compter uniquement sur le calendrier que nous avons fixé à notre action sur le monde, mais il faut honorer un calendrier infiniment plus complexe, celui que le monde s'impose et qui est partie intégrante des milliers de calendriers autonomes régissant une multitude infinie de phénomènes naturels, historiques et humains. J'avais voulu -disiez-vous- faire avancer l'histoire de la même manière qu'un enfant tire sur une plante pour la faire pousser plus vite. On ne peut duper une plante, pas plus qu'on ne peut duper l'histoire. Mais on peut l'arroser. Patiemment tous les jours. Avec compréhension, avec humilité certes, mais aussi avec amour. "

 


Charte Humanity Invest

Information Socialement Responsable
6 janvier 2011

Français, investissez...
6 janvier 2011


1) Immobilier, simple logement ou pilier de l'Etat ?
26 décembre 2010


2) Immobilier et défiscalisation
26 décembre 2010


3) Immobilier/Bourse
26 décembre 2010 Mise à jour au 6 janvier 2015

 

Et si l'évaluation des SICAV et FCP était fausse ?

Comparatif de performances, oui mais ?

Qui avait écrit cela dès janvier 2007 ?

Nouvelle Calédonie

  Nouvelle calédonie

CHARTE KANAK


Comprendre et investir en bourse Réseau "Comprendre et Investir" : Répondre à l’obligation juridique de mettre le client en situation de compréhension avant et pendant ses investissements.

Comprendre notre économie avec socioecopofi SocioEcoPoFi

Comment s’aérer et prendre de la hauteur sur ses réflexions lorsque l’on est happé par son environnement privé et professionnel ?Comment sortir des bulles informationnelles qui nous sont proposées voire imposées ?

Découvrir socioecopofi
Humanity Invest

Humanity Invest est une volonté. La volonté de "Bien faire pour bien être". Humanity Invest est votre, notre, monde financier. La seule régulation opérationnelle est celle réalisée en amont des normes techniques par les épargnants et investisseurs eux mêmes.

Découvrir Humanity invest
Humanity Invest Agence d'Information FInancière Humainement Responsable

 

L'Agence d'Information FInancière Humainement Responsable complète l'information des cours officiels par une information plus réaliste et plus adaptée aux investisseursDécouvrir AIFIHR

Agence de cotation boursière alternative IHR AGENCE DE COTATION BOURSIERE ALTERNATIVE

Une Information Boursière Humainement Responsable.

Une lecture différente de la variation des cours de bourse afin d'apporter une plus grande sérénité aux investisseurs. Découvrir notre agence de cotation IHR


socioecopofi.com – Tous droits réservés – L’ensemble du contenu du site socioecopofi.com est protégé par les lois internationales sur les droits d’auteur, les programmes informatiques, les dessins et la protection de la propriété intellectuelle. La copie et la reproduction sont strictement interdites, tant dans la forme, ses idées ou son contenu, totalement ou partiellement, sans un accord écrit de son auteur Christian PIRE. Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5, 2° et 3°a, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement, réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que « les analyses et reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4), cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Conception web : Aladin Conseils Cration site internet à Grenoble